06/01/2018

LES BAIGNADES D'ETE AU CHATEAU D'ACOZ

BAIGNADE_InPixio 660.jpgComme je le signalais dans « Le portrait de l’Abbé Albert DOUBLET », notre bon curé était très attentionné envers la jeunesse du village.

Vers 1957-58, il allait rendre visite à la famille PIRMEZ avec une idée derrière la tête. Il était arrivé à convaincre les châtelains de permettre la jouissance du petit bassin de natation qui avait été aménagé dans une partie des douves du château. Les parois avaient été bétonnées ainsi que le sol. Il était alimenté par une eau pure qui s’infiltrait naturellement. Bien refermé, il était ainsi complètement isolé des douves. Quant à sa profondeur, elle avait été bien imaginée, allant d’un bon mètre à deux mètres. Un plongeoir avait été placé à la grande profondeur.

C’est ainsi que pendant « les grandes vacances » les jeunes acoziens profitaient de ce merveilleux plaisir. Rien n’avait été oublié… la conciergerie faisait office de vestiaires, de nombreuses bouées (chambres à air de voitures et de camions) étaient mises à notre disposition, la belle pelouse permettait de s’étendre au soleil et la pratique de petits jeux… C’était notre petite plage verte ! La surveillance était assurée par notre curé et par Marie-Louise PIRMEZ.

Pas de pompe-filtre, pas de chlore… chaque année, le bassin était vidé et nous allions donner un petit coup de brosse aux murs et sol. Quelques jours de patience pour voir une eau transparente et limpide remplir à nouveau le bassin et c’était reparti pour un été.

Ce fut, pour beaucoup, un lieu magique qui égalait bien les stations balnéaires qui n’étaient pas accessibles à beaucoup d'entre nous.

Alain GUILLAUME - janvier 2018.

BASSIN 1 660.jpgBASSIN 2 660.jpgCONCIERGERIE 450.jpg

17:02 Écrit par Alain GUILLAUME dans 12. Acoz Vie Sociale | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Ca ne date pas des années 60 mais .... je me rappelle m'être baignée également dans ce bassin à l'entrée gauche du château avec Patricia, Martine et Christine Cremelie dans les années 80! Un très bon souvenir , un peu frisquet néanmoins!

Écrit par : Véronique | 06/01/2018

Exact Véronique. J'en retiens tellement de merveilleux souvenirs que c'est peut-être cela qui m'a fait oublier que l'eau était toujours froide.

Écrit par : Alain GUILLAUME | 06/01/2018

Les commentaires sont fermés.